CENTRE ULM HAUTE ALSACE

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Ecole de pilotage

Ecole de pilotage

Le brevet de pilote ULM.

 

L'ULM propose cinq classes.

A chaque classe correspond un brevet de pilote spécifique. Ce dernier est délivré par le Ministère des transports  à l'issue d'un examen qui comporte :

  • une partie théorique portant sur différents domaines de connaissances tels que
  • la sécurité,
  • la réglementation,
  • la navigation,
  • la météorologie
  • l'aérologie
  • la mécanique de vol...
  • une partie pratique démontrant les capacités du candidat à pouvoir manoeuvrer un ULM de la classe considrée.

Une expérience supplémentaire, contrôlée par un test en vol, est nécessaire pour obtenir une ''autorisation d'emport de passager''.

L'âge minimum requis est de 15 ans pour piloter, 18 ans pour être instructeur.

Le brevet de pilote peut être obtenu selon une procédure simplifiée pour les personnes déjà titulaires de certains titres aéronautiques (brevet de pilote avion, planeur, hélicoptère ou autres...)

 

 

 

Les différentes classes

 

Le paramoteur (Classe 1)


Un U.L.M. paramoteur est un aéronef sustenté par une voilure souple, de type parachute. Il répond aux conditions techniques suivantes :

· La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 45 kW pour les monoplaces et à 60 kW pour les biplaces.

La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.

Le pendulaire (Classe 2)

 

Un U.L.M. pendulaire est un aéronef sustenté par une voilure rigide sous laquelle est généralement accroché un chariot motorisé. Il répond aux conditions techniques suivantes :

· La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 45 kW pour les monoplaces et à 60 kW pour les biplaces.· La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces. Ces masses peuvent être augmentées de 5% dans le cas où l'U.L.M. est équipé d'un parachute de secours et de 10 % dans le cas ou l'U.L.M. est équipé de flotteurs. Ces augmentations ne sont pas cumulables.

· La vitesse de décrochage est inférieure ou égale à 65 km/h ou la charge alaire à la masse maximale est inférieure à 30kg/m2.

 

Le multiaxes (classe 3)


Un ULM multi-axe est un aéronef sustenté par une voilure fixe. Il répond aux conditions techniques suivantes :

· La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 45 kW pour les monoplaces et à 60 kW pour les biplaces.

· La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces. Ces masses peuvent être augmentées de 5% dans le cas où l'U.L.M. est équipé d'un parachute de secours et de 10 % dans le cas ou l'U.L.M. est équipé de flotteurs. Ces augmentations ne sont pas cumulables.·

La vitesse de décrochage est inférieure ou égale à 65 km/h ou la charge alaire à la masse maximale est inférieure à 30kg/m2.

 

L'autogire (classe 4)



Un autogire ultra-léger répond aux conditions techniques suivantes :

· La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 60 kW pour les monoplaces et à 80 kW pour les biplaces.

· La masse maximale est inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces.

· La charge rotorique à la masse maximale est comprise entre 4,5 et 12kg/m2.

 

L'aérostat ultra-léger (classe 5)


Un aérostat ultra-léger répond aux conditions techniques suivantes :

· La puissance maximale continue est inférieure ou égale à 60 kW pour les monoplaces et à 80 kW pour les biplaces.
· Le volume de l'enveloppe d'hélium est inférieur ou égal à 900 m3.

· Le volume de l'enveloppe d'air chaud est inférieur ou égal à 2000 m3.

 

 

Qui est en ligne ?

Nous avons 1 invité en ligne